Accueil

Tombe du Général Baltus

Il y a 250 ans naissait Basile Guy Marie Victor Baltus de Pouilly (1766-1845), général de l’Empire. Il repose désormais dans la partie la plus ancienne du cimetière de la ville.

Tombe Général Baltus

Deux colonnes ornent sa tombe et l’une d’entre elle expose son blason : écartelé, au 1er d’azur, à deux têtes d’or affrontées et tortillées d’argent ; au 2e de gueules, à l’épée haute en pal d’argent ; au 3e de gueules, à une dent d’argent ; au 4e d’azur, au baudrier d’or.  Le général reçut de nombreuses décorations, d’où la représentation des médailles : officier, commandant de la Légion d’honneur, baron de l’Empire, lieutenant du Roi, chevalier de l’Ordre de Saint-Louis et lieutenant général honoraire... En 1815, il est nommé commandant de l’artillerie du 4e corps d’observation de l’armée du Nord, nom des troupes françaises lors de la bataille de Waterloo le 18 juin 1815, dont nous avons commémoré le bicentenaire en 2015. L’armée des Alliés, menée par le duc de Wellington et soutenue par l’armée prussienne du maréchal Blücher, mit fin à l’épopée de Napoléon Ier qui venait de revenir au pouvoir le 20 mars 1815. Cette défaite sonna le glas des Cent-Jours, l’empereur abdiquant quatre jours plus tard. Pour finir notre général local fait partie des 660 personnalités à avoir son nom gravé sous l’Arc de Triomphe de l’Étoile à Paris, sur la 2e colonne du pilier Nord.

« Envie d’en savoir plus ? » Dominique Fernandes, Gilles Plum, Isabelle Rouge, L’Arc de Triomphe de l’Étoile, Éditions du Patrimoine, 2000. Anne de Chefdebien, Bertrand Galimard Flavigny, La Légion d’honneur, Un Ordre au service de la Nation, Découvertes Gallimard, 2002. Alessandro Barbero, Waterloo, Flammarion, 2015.