Accueil

Le cèdre du Liban

Suite à la guerre civile au Liban qui a débuté le 13 avril 1975, M. Thieffry, un Briard, s’est intéressé de plus près à ce pays.

avril17

En 1996, il a découvert un article signé du Comité international de sauvegarde du Cèdre du Liban qui proposait d’envoyer un sachet de graines provenant de la forêt trimillénaire de Bcharré au Liban, le but étant de pérenniser et sauver cet arbre majestueux. M. Thieffry a reçu son sachet de graines en avril 1996. Un plant a tenu et a continué sa croissance. En 2007, il cherchait un grand jardin pour le planter définitivement. M. Sfeir, conseiller d’éducation lui a fait part d’un projet au sein du lycée Blaise-Pascal, l’idée de planter un arbre de la solidarité. M. Thieffry a alors fait don de cet arbre. Le conseil de vie lycéenne du lycée prône la solidarité à travers différentes actions, par exemple l’échange entre générations en passant du temps avec les personnes de la maison de retraite, mais aussi la solidarité envers les handicapés grâce à la collecte de bouchons au profi t d’associations. Pour symboliser cela, le Cèdre du Liban, arbre de la solidarité, a été planté le 25 novembre 2008. Mais, en raison de l’extension du lycée avec la construction de préfabriqués, il était nécessaire de déplacer l’arbre. Grâce au soutien fi nancier de la ville, le Cèdre de la Solidarité a été replanté sur le terrain communal du Safran le 19 décembre 2016. Les agents du service espaces verts de la ville lui assurent un bon suivi, afi n que les chances de reprise soient optimales.