Accueil

La rue Jean Congy

Comme toutes les rues médiévales du centre-ville, la rue Jean Congy mène, depuis la porte Beau-Guillaume (actuelle place Moutier), au poumon économique du bourg : la place du Marché.

Rue Jean Congy

Les activités s’y succèdent. S’y trouvait notamment l’ostel du signe, auberge médiévale comme l’indique la légende de la carte postale datée du XIXe siècle, au n° 5, mais aussi la salle de concert de Monsieur Férard. Ce lieu servait aussi de salle de bal et de cinéma. Depuis 1947, la rue porte le nom de Jean Congy, médecin briard qui s’était engagé activement dans le réseau de résistance Cohors-Asturies. Grâce à ses compétences médicales, le docteur bénéficie d’un laissez-passer lui facilitant la circulation. D’abord agent informateur, il met en place une filière d’évasion avec le Morvan et le passage en Espagne dès la fin 1942. Il rédige un journal clandestin « Libération-Île-de-France » dès le printemps 1943, imprimé dans une grange route de Grécy. Élément recruteur pour le réseau, il noue des liens bien en dehors du canton. Suite à un parachutage et sans doute par maladresse, il est arrêté le 28 août 1943, puis déporté au camp de concentration de Buchenwald où il meurt 6 mois plus tard.