Accueil

La niche du Saint-Fiacre

Ce moine d’origine écossaise connaît une importance particulière dans la Brie.

Décembre 17

En effet, les textes racontent qu’au VIIe siècle, Fiacre reçut de l’évêque de Meaux, saint Faron, une terre dite de Breuil (aujourd’hui sur la commune de Saint-Fiacre en Seine et Marne) pour l’installation de son monastère. C’est à cette occasion que le moine bénéficia d’un défrichement miraculeux : en faisant tomber son bâton par terre, celui-ci se transforma en bêche et déracina les arbres pour lui offrir une terre prête à la culture. Saint Faron venu constater les faits, reconnut l’intervention divine.
De ce fait, il devint saint Fiacre, le saint patron des jardiniers. C’est ainsi qu’il est représenté, debout près d’un bouquet de fleurs s’appuyant sur sa bêche, sur la façade d’une maison située rue de l’Église à Brie-Comte-Robert. La niche en plâtre qui protège cette statue est complexe et superpose les ornements (encadrement de colonnes engagées et de pilastres, corniche ornée de denticules, fronton semi-circulaire). Elle semblerait dater du début du XIXe siècle, période où la plupart des maisons du centre médiéval de la ville sont enduites et perdent leurs colombages apparents.