Accueil

La façade de l'Hôtel-Dieu

La façade de l’Hôtel-Dieu (XIIIe siècle) se développe en bordure de la rue des Halles.

Hôtel-Dieu façade

Sa porte principale est encadrée sur chacun de ses côtés par trois arcs brisés. Les arcs reposent sur des colonnettes surmontées de chapiteaux sur lesquels sont sculptés des personnages en buste. Le buste qui nous intéresse ici représente une figure à cheveux longs tenant entre ses mains un bâton. Au niveau de sa ceinture sont représentées des lignes ondulées. La sculpture, largement abîmée par les années, les intempéries et la pollution, présente un visage privé de détails anatomiques (alors qu’ils apparaissaient encore nettement sur les cartes postales du début du XXe siècle). Plusieurs auteurs ont cherché à interpréter ces figures. Certains y ont vu des membres fondateurs du monument, un des seigneurs de Dreux ? D’autres, comme l’abbé Lebeuf, y voyaient l’évocation de malades au bain : les lignes ondulées symbolisant alors l’eau. Pour Edmond Michel, il s’agit de personnes défuntes admises aux félicités du ciel. Les lignes seraient alors à interpréter comme des nuages. Ces sculptures mériteraient un important travail de recherches iconographiques afin de pouvoir déterminer avec plus de précisions qui sont les personnages représentés.