Accueil

Rénovation des Chaperons 2 et 3

Grâce à un partenariat entre le bailleur Trois Moulins Habitat (TMH) et la commune de Brie, Les Chaperons 2 et 3 vont être démolis puis reconstruits à partir de 2021. Point sur ce projet d’envergure.

Les chaperons actu

Sur une parcelle de plus de 3 hectares propriété de la ville, TMH a construit entre 1978 et 1980, 180 logements sociaux. Après une première réhabilitation des Chaperons 1 entre 2012 et 2014 avec le bailleur Efidis, le projet se poursuit avec le second bailleur TMH, pour les Chaperons 2 et 3. La reconstruction comporte une reprise de l’ensemble des parties communes, des voiries, des réseaux et une résidentialisation de ce quartier.

Le choix de la reconstruction

La ville et TMH ont réfléchi ensemble à un projet de démolition-reconstruction. Cette vision commune a conduit la ville à donner son accord, lors du Conseil municipal du 9 avril 2019, pour la cession de la parcelle au bailleur TMH. « Les deux parties se sont engagées dans un projet ambitieux de réaménagement complet et travaillent ensemble sur la réalisation de nouvelles structures », explique Bernadette Laforge, conseillère municipale déléguée au logement et à la santé. Le projet global devrait s’étaler sur une dizaine d’années. Il est financé par TMH avec une participation de la ville pour l’étude du projet.

Assurer le relogement

Le projet de démolitionre-construction sera divisé en trois tranches. TMH s’engage à assurer le relogement des personnes qui résident dans les logements actuels des Chaperons en étudiant chaque composition familiale et leurs besoins. Une réunion est prévue avec les actuels résidents pour expliquer la démarche de relogement assurée par TMH et échanger sur leurs préoccupations.
Une fois les bâtiments vides, ils seront détruits, puis une reconstruction s’en suivra.

Un projet à quatre mains

Pour débuter le projet, la ville et TMH ont signé une convention de partenariat afin de travailler sur l’aménagement complet des Chaperons. Des logements privés et publics vont être construits dans un objectif de mixité sociale. Dans un premier temps, il s’agira de définir le programme d’études, fixer les participations financières des parties et organiser le pilotage des études entre les deux
partenaires. Dans un second temps, les deux parties travailleront ensemble à la réalisation des travaux de construction et d’espaces publics. « Le but est de créer des logements adaptés à l’époque d’aujourd’hui et aux besoins des habitants. Les bâtiments doivent prendre en compte les problématiques énergétiques. Tout va se faire par étapes, la première étant le relogement des locataires
actuels », conclut Bernadette Laforge.