Accueil

Quand judo et journalisme se mêlent

Flora Tchou-kien a 14 ans. Passionnée de judo, elle a joué les journalistes lors de la coupe de France minimes par équipe de départements.

Judoka journaliste

Peux-tu te présenter ?
Je fais du judo depuis l’âge de 6 ans. J’adore les sports de combat. C’est dynamique et il y a une bonne ambiance au club de Brie. Je suis ceinture bleue. Mon objectif est d’obtenir la ceinture noire. J’aime également beaucoup prendre des photos et faire des vidéos.

Comment es-tu entrée dans la peau d’une journaliste ?
Un correspondant devait représenter le département à la coupe de France minimes par équipe de départements. Je me suis proposée car je connais l’équipe. J’ai fait des stages et des compétitions avec eux. Le fait d’écrire des articles, de prendre des photos et d’interviewer mes amis, ça m’a plu. Ça nous a permis de nous rapprocher et de passer un bon moment ensemble.

Comment s’est déroulée la compétition ?
C’était le 25 mai dernier en Essonne. Les filles sont arrivées jusqu’en 8e de finale et les garçons, en 16e de finale. J’ai préparé des questions pour les équipes. J’ai pris des vidéos et des photos lors des combats. J’ai réalisé ensuite un article pour le comité de Seine-et-Marne de judo. J’ai eu la chance d’interviewer Jean-Luc Rougé, premier français à avoir été champion du monde de judo en 1975 et président de la fédération française de judo. C’était une super expérience, je ne me suis pas ennuyée et j’ai aimé encourager mes amis.