Accueil

Une nouvelle vie commence

Conseiller principal d’éducation au lycée Blaise Pascal depuis 28 ans, Zeidan Sfeir a pris sa retraite cet été.

« Cela va me manquer, mais il faut savoir tourner une page. Partir, cela ne veut pas dire oublier les collègues, ni les élèves ». Né au Liban en 1954, Zeidan Sfeir s’installe à Brie en 1987, en tant que professeur de français au collège Arthur Chaussy, puis au collège Georges Brassens. Il devient conseiller principal d’éducation du lycée en 1993. « Ce métier n’a plus rien à voir avec le « surgé » d’antan (N. D. L. R. : surveillant général). Dans CPE, il y a le « E » d’éducation. Il faut guider les élèves sur le chemin de la réussite. Il y a de l’éducatif, du pédagogique, mais aussi de l’affectif dans la relation avec les élèves. »

Retour au Liban

Zeidan Sfeir a contribué à la création du Comité de vie lycéenne, ainsi qu’àde nombreuses initiatives de solidarité internationale avec le Congo, le Mali, le Cameroun et bien évidemment le Liban, son pays natal. « C’est la guerre civile qui m’a chassé de mon pays, en 1976. A 22 ans, j’ai fait le choix de la France où j’ai pu poursuivre mes études et mener ma carrière. »Mais à l’heure de la retraite, il s’apprête à quitter Brie, avec son épouse, pour se réinstaller dans son village natal de Klayaat.
« Actuellement, le Liban traverse une crise économique et politique sans précédent. Je veux être utile. Et il y a mes racines, ma famille est implantée à Klayaat depuis le XVIe siècle ! » Pour autant, il ne renonce pas à ses liens avec la France, où sont nés et vivent ses 6 enfants : « Et pourquoi pas nouer un jumelage entre Klayaat et Brie ? », conclut-il.