Accueil

Agir contre les chenilles processionnaires

En hiver, observez vos pins et cèdres pour y détecter les nids des chenilles urticantes. C’est la meilleure période pour les détruire avant prolifération.

Chenilles processionnaires

Les chenilles processionnaires construisent des nids ressemblant à des grosses pelotes blanches tissées dans les branches des pins et des cèdres. Ils peuvent contenir des centaines de chenilles et de larves hibernant tout l’hiver. Au printemps, la température se réchauffe et ces ravageurs aux poils irritants sortent de leur cocon blanchâtre. Ils descendent le long du tronc pour aller s’enterrer et devenir des nymphes qui redonneront des papillons.

Comment les détruire ?

Si le cocon est petit, détachez-le de l’arbre en coupant la branche sur laquelle il se trouve. À l’aide d’une pelle, récupérez le nid et déposez-le dans un seau en métal. Versez un peu d’alcool à brûler et jetez une allumette dans le seau pour brûler le nid en toute sécurité. Protégez-vous le corps, le visage et les mains. Si les cocons sont trop développés, utilisez un traitement naturel trouvé en jardinerie : le bacille de Thuringe. En le pulvérisant sur l’arbre, les larves ingéreront ces toxines et mourront. Pour rappel, l’échenillage est dangereux pour la santé. N’hésitez pas à vous adresser à une entreprise spécialisée d’élagage ou de désinfection si besoin.