Accueil

Vent de jeunesse sur le rock

Quatre jeunes Briards forment le groupe The Dot’s. Ils ouvrent la saison du Potomak samedi 10 octobre. 

Certains prétendent que le rock est devenu ringard, has-been, dépassé. Que les jeunes d’aujourd’hui ne jurent que par les sonorités électroniques, préférant les ordinateurs aux instruments. Et voilà que quatre jeunes Briards, âgés de 16 à 18 ans, viennent démontrer exactement l’inverse à coups de guitares électriques et de batterie ! « C’est vrai qu’on a parfois l’impression d’être en décalage », indique Guillaume Marin, chanteur et claviériste du groupe The Dot’s. « On est parmi les seuls de notre âge à jouer ce genre de musique. Mais beaucoup de jeunes de notre entourage sont en demande de rock et de concerts ! ».

Un succès prometteur

Formé il y a un peu plus d’un an, le groupe se compose de trois autres musiciens : Léa Carvalho (chant, guitare),Tiago Dias (chant, basse) et de William Vergonnet, fraîchement recruté à la batterie. « On a commencé par quelques reprises que nous 

avons diffusées sur les réseaux sociaux, avant de faire nos premiers concerts », raconte Guillaume. Une dynamique qui prend une ampleur certaine pendant le confinement : « On avait envie, à notre niveau, d’apporter quelque chose aux gens. Nous avons proposé une dizaine de vidéos qui ont rencontré un certain succès. » Aujourd’hui, les quatre musiciens composent leurs propres morceaux. Sur la scène du Potomak, le 10 octobre, ils retrouveront le public briard, en manque de concerts depuis le mois de mars. « C’est l’occasion de marquer nos retrouvailles. On va essayer de faire en sorte que tout le monde passe un bon moment. »