Accueil

Professionnel du « Turntablism »

Nourdine Sahnoune, alias « DJ Dino », est passionné de musique depuis près de 25 ans. Zoom sur son parcours.

DJ Dino

Nourdine découvre l’univers des platines avec le film La Haine, en particulier la scène où Cut Killer fait du scratch. Il commence cette discipline à 20 ans, en 1996. « J’ai fait les bonnes rencontres et je suis devenu DJ pour la Mafia K’1 Fry, un collectif de hip-hop français avec Rohff ou encore Kery James », se souvient Nourdine avant de poursuivre, « j’avais aussi des mauvaises fréquentations et la musique m’en a sorti ». En 2008, il rencontre sa compagne et décide de couper avec son passé. Il arrête tout, même la musique.

Renaissance

En 2017, sa femme lui offre une platine pour Noël. En deux ans, il devient double champion de France, et termine 5e aux championnats du monde en ligne et 6e aux championnats du monde en live. « J’ai concouru pour la catégorie la plus technique, le « turntablism ». C’est l’art de créer de la musique grâce aux platines à vinyles » explique-t-il. Désormais DJ, producteur et Turntablist, Nourdine ou DJ Dino, vit de sa passion. « Quand j’entreprends quelque chose, je le fais à fond. En tant que DJ, j’ai déjà travaillé avec de grands groupes. J’ai voulu essayer de faire autre chose avec le turntablism, c’est l’élite des DJ ! ». Il se produit dans le monde entier et découvre en parallèle de nouveaux talents. « La musique, c’est un enrichissement personnel car il faut avoir une certaine culture musicale. C’est un vrai travail, de recherche et d’écoute. » conclut-il. Découvrez son univers lors du festival Musiques à Brie, samedi 1er février au Potomak.

 

Plus d'informations : 

Directions des Affaires Culturelles / 01 60 62 64 12
Courriel / Le service en détail