Accueil

Derrière la caméra

Votez pour le film « Je suis une vedette » jusqu’au 11 avril sur www.festivalnikon.fr !

« Je veux vraiment faire du cinéma depuis que j’ai 13 ans. » Éric Camus Dulac, 25 ans, est un jeune professionnel passionné. « À l’âge de 15 ans, avec des amis, on avait passé toutes nos vacances à tourner un film. Le résultat n’était pas génial mais c’était une super expérience. Cela m’a surtout montré que réaliser un film, c’est un vrai métier et que ça ne s’improvise pas. » Après avoir fait deux écoles de cinéma, tourné plusieurs publicités et quelques clips, le jeune réalisateur briard présente son nouveau film ce mois-ci dans le cadre du concours du Nikon Film Festival. Véritable référence pour la création contemporaine, le concours est présidé cette année par le comédien et réalisateur Éric Judor. Le thème de cette édition 2021 : « le jeu ». Les candidats doivent présenter un court-métrage d’une durée maximale de deux minutes et vingt secondes.

Sur les traces de Pathé

Le tournage s’est déroulé sur une seule journée, en janvier dernier, dans les locaux de l’entreprise Sani-Union, à Chevry-Cossigny. « Nous avons appris sur place que nous tournions dans les bâtiments qui ont accueilli le premier studio de tournage de Charles Pathé, en 1896 », s’amuse Éric Camus Dulac. Pour jouer l’un des rôles, le jeune cinéaste a fait appel à l’un de ses amis de longue date, le comédien Briard Djamel Merdjet. « Notre collaboration s’est très bien passée », raconte l’acteur.« Éric est un réalisateur avec qui il est agréable de travailler. Il dirige bien les acteurs. » En attendant le résultat de la compétition, Éric Camus Dulac multiplie les projets avec sa société de production ECD Films : clips musicaux, publicités, films d’entreprise… « J’ai la chance de pouvoir vivre de la vidéo. C’est un apprentissage continu. Mais mon objectif premier, ça reste le cinéma. »

Votez pour le film « Je suis une vedette » jusqu’au 11 avril sur www.festivalnikon.fr

Infos : www.ecdfilms.fr