Accueil

L’assainissement à Brie

Depuis 2014, une enquête de révision du schéma directeur d’assainissement à Brie-Comte-Robert est effectuée.

L’article L. 2224-10 du Code général des collectivités territoriales impose aux communes de définir un zonage d’assainissement. Il est soumis à enquête publique. Pour rappel, l’assainissement est un système de collecte des eaux usées et pluviales.

Fonctionnement de l’assainissement

Le système d’assainissement de la commune de Brie est majoritairement de type séparatif, c’est-à-dire que les eaux pluviales et les eaux usées sont traitées séparément. On recense 47 878 m de réseau d’eaux usées et 52 890 m de réseaux d’eaux pluviales. Chaque maison ou immeuble possède une boîte de branchement qui est raccordée au réseau. Les eaux usées sont transférées via un circuit souterrain vers la station d’épuration de Valenton. Les eaux pluviales sont remises dans le circuit de l’eau via les rûs du Tubœuf, de Cossigny et du Cornillot.
La compétence assainissement nécessite des qualifications spécifiques. C’est pourquoi la ville de Brie a délégué cette compétence à Suez-Lyonnaise des Eaux, et ce depuis 2009.

Assainissement collectif

Le Schéma directeur d’assainissement

Le SDA fixe les orientations des aménagements en vue d’améliorer la qualité, la fiabilité et la capacité du système d’assainissement de la collectivité. La révision du SDA effectuée durant ces 2 dernières années a pour but de vérifier que le fonctionnement du système d’assainissement collectif est en adéquation avec les apports actuels et futurs des eaux usées et d’eaux pluviales au regard de l’urbanisation future. Par ailleurs, l’enquête a permis de détecter des non-conformités. En effet, à certains endroits, les eaux pluviales parasitent les eaux usées et inversement.
Concernant les eaux pluviales, le schéma préconise la création d’un bassin de rétention pour empêcher les inondations. Les eaux seront collectées en amont via les caniveaux et seront ramenées vers le bassin.
Les prescriptions résultant du zonage d’assainissement peuvent ensuite être intégrées dans le Plan Local d’Urbanisme qui a fait récemment l’objet d’une enquête de révision.
Des travaux vont débuter courant 2017 et seront étalés sur plusieurs années. Lors des travaux, des réunions publiques d’information seront faites régulièrement, afin d’informer au mieux de l’évolution du chantier et de répondre aux questions.