Accueil

Interview Bruno Duverger, artificier

Le feu d'artifice du 14 juillet est toujours un grand moment. Il débutera cette année à 23h. Pour en savoir un peu plus sur cet art, nous sommes allés à la rencontre de l’artificier Bruno Duverger.

Comment fait-on un feu d’artifice et faut-il un permis ?
Différents artifices sont utilisés lors d’un spectacle pyrotechnique. Les plus courants sont les bombes, les chandelles et les batteries d’artifices. Ils sont tous composés de poudre et sont propulsés par des mortiers. Il faut bien évidemment un permis que l’on peut obtenir en 2 ans.

Qu’est-ce qui provoque la couleur ?
La couleur est créée par l’explosion de différentes poudres utilisées. Par exemple, on obtiendra du jaune avec du nitrate de sodium, du bleu avec du cuivre ou du zinc…

Que représente le spectacle de Brie en chiffres et quel est le temps de préparation ?
1 430 bombes sont utilisées pour le feu d’artifice de Brie, ce qui représente 797 kg de poudres. Nous réalisons 14 fresques architecturales et 63 tableaux. Nous n’utilisons que des nouveaux produits. Une journée de préparation dans nos locaux, plus une sur site, sont nécessaires. 6 personnes sont présentes le jour même pour l’installation et le contrôle.

Comment déclenchez-vous les feux ?
Tous les artifices sont déclenchés à partir d’une valise reliée à un ordinateur. Un programme de déclenchement est préparé à l’avance et le technicien surveille son bon déroulement.