Accueil

Les travaux à l'Église Saint-Étienne

Découvrez les coulisses de ce chantier d’envergure.

Grâce au travail de coordination entre la mairie, Jacques Moulin, architecte en chef des Monuments historiques, Guillaume Montagné architecte et à six corps de métiers de l’artisanat, l’église fait peau neuve. Depuis mars 2016, une nouvelle tranche de travaux de restauration a été entreprise.

Un travail de conservation

L’église Saint-Étienne a été édifiée dès la fin du XIIe siècle. Elle est rénovée régulièrement depuis 1997. Avec l’aide du Ministère de la Culture, de la Région et du Département, l’édifice a déjà profité de travaux de toiture, d’une restauration de l’extérieur et de la totalité de la nef. Actuellement, elle fait l’objet d’une restauration intérieure du bas-côté nord et des chapelles attenantes.

Un réel savoir-faire

L’église de Brie-Comte-Robert est classée Monument historique et de ce fait, protégée. C’est pourquoi les entreprises sélectionnées pour effectuer les travaux doivent avoir des références en la matière. D’autre part, il existe des labels certifiant ce savoir-faire, comme le Groupement des Monuments Historiques qui est le groupement français des entreprises de restauration de monuments classés.

Une opération minutieuse

Suite à un diagnostic des parties à restaurer, voici les grandes étapes de ces travaux : le remplacement de pierres taillées sur les voûtes, la réfection du dallage, la maçonnerie, ainsi que la recherche de décors peints et la restauration des boiseries dans les chapelles. L’idée est de « retrouver ce qui était » précise l’architecte. Il y a des règles strictes, l’objectif étant de rester dans la continuité et de tenter d’utiliser les mêmes matériaux qu’au moment de l’édification de l’église : par exemple des pierres de provenance identique, ou encore les mêmes essences de bois. « C’est effectivement un embellissement, mais je tiens à conserver le caractère des lieux, le retrouver et le comprendre. » ajoute Guillaume Montagné.

Les chiffres

Pour réaliser ces travaux, le budget total s’élève à environ 532 000 €. Cependant, la mairie a obtenu des subventions de la part de la Région Île-de-France d’un montant de 53 000 €, et de la part de l’État (Direction Régionale des Affaires Culturelles) d’un montant d’environ 186 000 €. Ces chiffres correspondent à la première phase des travaux effectuée durant l’année 2016. Deux autres phases vont débuter à partir de début 2017.

45% du montant des travaux est subventionné

 

Et aussi…

> Rencontre avec Myriam Fillion, restauratrice d'œuvre d'art

> Secret d'Église

> L'Église Saint-Étienne