Accueil

Une nouvelle rentrée scolaire

Lundi 2 septembre, 1 905 petits Briard-e-s reprendront le chemin de l’école. Marquant ainsi la fin d’un ballet incessant d’agents qui ont, tout au long de l’été, œuvré pour préparer la rentrée...

Préparer les écoles à une nouvelle année

Rentrée scolaire 2019-2020

Cet été encore, les services municipaux se sont affairés dans les différentes écoles publiques pour préparer la rentrée des élèves briards. Après un point avec les équipes pédagogiques des écoles, un incroyable ballet a débuté. Si toutes les écoles sont concernées, elles connaissent des travaux plus ou moins conséquents. La ville échelonne les travaux pour répartir les budgets sur plusieurs années.

Question travaux, ce sont près de 763 000 € qui ont été investis cet été dans les écoles. Premier poste : l’école Pasteur. Après avoir refait l’école Gérard-Menot, la ville travaille depuis déjà 2 ans sur la réfection de l’école Pasteur. Cet été, pour près de 300 000 €, les travaux ont porté sur la réfection de la cour (devant l’office), l‘ouverture d’un parking pour les professeurs, la création d’une aire d’accueil pour les parents et la pose d’un éclairage extérieur approprié. Un montant qui s’ajoute à la grande métamorphose engagée sur Pasteur et qui aboutira en décembre 2019 pour une ouverture en janvier 2020. Autre grand chantier : celui du groupe scolaire Claude-Tournier. Isolation, ravalement, création d’une aire d’accueil des parents et sécurisation des abords de l’école mais aussi, entre autres, réfection des cours et remplacement des éclairages pour les lampes plus économiques… Au total, près de 355 000 € ont été investis. Pour accompagner la création d’une nouvelle classe à Moulin-Fleuri maternelle, une nouvelle salle a été créée et le préau déplacé pour un montant de plus de 63 000 €. La ville a rendu aussi les toilettes accessibles aux personnes à mobilité réduite en élémentaire.

Parce que seuls les bâtiments ne suffisent pas à créer des conditions favorables à la réussite scolaire, la ville a organisé un autre ballet tout aussi intensif. Les agents municipaux ont vidé chaque classe, astiqué chaque espace, nettoyé chaque objet, vérifié chaque stylo… Une minutie indispensable pour disposer des bons outils pour la rentrée. L’équipement des écoles élémentaires en tableaux numériques s’est poursuivi (+ de 45 000 €). Des mobiliers de classe ont été renouvelés, des jeux pédagogiques mais aussi de cours, achetés tout comme des outils comme un lave-linge. Tout est donc paré. Maintenant, à vous de jouer, enseignants et enfants. Belle année !

Coordonner les différents temps de l’enfant

Cette année, la ville a validé son nouveau PEDT, projet éducatif du territoire. Plongeons dans l’intimité de ce barbarisme !
Quels sont les points communs entre les séances de sport menées par les éducateurs sportifs municipaux, les séances des élèves au cinéma municipal, le mode d’accueil des enfants dans l’accueil périscolaire ou encore le temps de restauration scolaire ? Même si ces temps n’ont pas lieu au même moment de la journée, ne sont pas dirigés par les mêmes acteurs, ils sont tous soutenus par la même veine pédagogique, celle contenue dans ce fameux PEDT.

Les acteurs mobilisés pour le développement de l’enfant
Le PEDT, c’est ça : proposer à chaque petit-e Briard-e un parcours éducatif cohérent et de qualité durant la semaine. À travers ce projet, la ville a fédéré les acteurs locaux pour englober les accueils avant et après l’école, le temps d’enseignement, la restauration et les centres de loisirs. Une prise en compte totale des temps de développement et d’épanouissement de l’enfant. Mais pour quoi faire ?
Cinq objectifs identifiés
La ville s’est fixée cinq priorités pour ce PEDT : aider à la construction de la personnalité et au développement de l’autonomie, apprendre le respect de soi et des autres, favoriser la sociabilisation et la citoyenneté, mettre au centre le rôle des parents et enfin, favoriser la solidarité et la mixité sociale. Régulièrement, la ville réunit les partenaires que ce soit l’Éducation nationale, les associations locales, la CAF… Cela permet de confronter la réalité de terrain avec les exigences éducatives visées. Des ajustements peuvent alors être envisagés pour accéder et faire vivre les objectifs fixés. Une manière de se donner les moyens de l’ambition pour les petit-e-s Briard-e-s.

 

Infographie rentrée scoalire 2019-2020

Et aussi...

> L'enfance à Brie

> Ma mairie en ligne

 

Plus d'informations

Éducation jeunesse et sports / 01 60 62 64 33
Courriel / Le service en détail