Accueil

Croquer la santé à pleine dent

La santé est un droit fondamental et ne peut pas se réduire à l’absence de maladie. C’est pourquoi la ville place la santé au cœur de son action municipale.

Dossier santé

La santé est un état de bien-être complet physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité (Charte de l’Organisation Mondiale de la Santé, 1946). Elle constitue une condition favorable à l’exercice de la citoyenneté de chacun.

Une approche globale

L’idée principale de la ville : la santé n’est pas que le soin. Dans ce cadre, elle a une approche globale en prenant en compte la condition de vie tels que le logement, la restauration scolaire, le transport ou la solidité du tissu associatif. Elle s’intéresse également à la culture, la qualité de l’environnement ou aux relations sociales. Brie-Comte-Robert est une ville où il fait bon vivre. Elle propose un environnement où enfants, jeunes, adultes et seniors peuvent se ressourcer. Parcs, pistes cyclables, activités culturelles et sportives, le bien-être de chaque Briard est l’élément indispensable pour la santé.

Le constat à Brie

L’état de santé global s’est indéniablement amélioré. Néanmoins, il reste des inégalités et des diversités en matière de santé sur Brie. Elles jouent sur la santé de chacun, l’environnement, les conditions de vie, l’emploi, l’éducation, etc. Certaines familles voient leurs moyens financiers baisser tandis que les cotisations des mutuelles complémentaires augmentent. Elles sont par conséquent obligées de faire un choix financier qui ne favorise pas une bonne couverture mutualiste. Aussi, les besoins sont de plus en plus importants et il faut faire face au départ en retraite de médecins sans continuité. L’obtention d’un rendez-vous rapide, parfois urgent, devient alors difficile. Face à cette situation la ville étudie la faisabilité de créer une maison de santé et de proposer une mutuelle collective.

Des chiffres et de la santé

2 200 €, c’est la subvention attribuée par la ville aux associations œuvrant dans le champ de la santé.
6 dons du sang par an sont organisés soit au Safran, soit à l’Hôpital local.
15 défibrillateurs sont installés dans les équipements et sur le domaine public de la ville.
7 médecins généralistes.

Et aussi…

> Préserver la santé, un enjeu

> Point de vue d'une utilisatrice

 

Plus d'informations

Centre communal d'action social / 01 60 62 15 84
Courriel - Le service en détail