Accueil

Des espaces verts plus responsables

Vous l’avez sans doute remarqué, les espaces verts de la ville ont changé. Tout aussi beaux qu’auparavant, ils sont désormais plus écologiques et plus économiques.

Espaces verts

Dernièrement, les agents des espaces verts de la ville ont suivi une formation sur la gestion différenciée, c’est-à-dire le fleurissement durable (voir Briard mag de novembre 2014).

Favoriser la faune et la flore

Forte de cet enseignement, la ville a mis en place différents dispositifs pour réduire ses besoins en énergie fossile : installation d’arrosages automatiques, achat de matériels électriques (4 véhicules, une débroussailleuse et un taille-haie). Pour diminuer les rejets de produits chimiques dans les nappes phréatiques, la ville s’est équipée d’un brûleur pour le désherbage des rues.
La ville a également innové dans ses méthodes. Ainsi, le parc François-Mitterrand est aujourd’hui traité avec 2 fauches seulement au lieu d’une tonte régulière. Cette simple mesure permet le développement de la faune et de la flore, avec notamment la repousse d’orchidées. Précieuse, l’eau pour l’arrosage est désormais celle que la ville récupère grâce à la collecte des eaux pluviales de toitures.

Des économies utiles

La ville privilégie aussi les plantes vivaces et les arbustes car ils ont une durée de vie nettement supérieure à celles des fleurs annuelles. Il n’y a pas besoin de les changer chaque année, ce qui permet des économies. Par exemple, le parking du château contient désormais un massif d’arbustes et de plantes vivaces qui sont des plantes pérennes.
La ville a également diminué le nombre de fleurs annuelles passant de 25 fleurs au m2 à 16 au m2. Ce choix n’a aucune conséquence esthétique car les plantes sélectionnées sont à plus fort développement.
En 2015, le fleurissement représentait un budget de 30 000 €, et cela pour des végétaux à durée de vie limitée. Pour cette année 2016, le budget est de 23 400 €. La ville a réinvesti dans des plantes vivaces, et a diminué le nombre de fleurs périssables.

QUELQUES CHIFFRES

• 48 hectares d’espaces verts communaux
• 570 m2 de massifs
• Plus de 9 000 fleurs annuelles avec arrosage automatique
• 260 jardinières

PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT

 

Plus d'informations

Services techniques / 01 60 62 61 40
Courriel - Le service en détail